G-5J7MZLWGK1
top of page

Tout savoir sur l'agencement d'une cuisine

Agencer une cuisine qui correspond aussi bien à vos besoins pratiques qu'à vos goûts n'est pas toujours évident. Entre le type d'agencement de votre cuisine, le choix d'une cuisine ouverte ou fermée, avec ou sans îlot central, on peut vite se sentir perdu car bien agencer sa cuisine, c’est tout un art ! C'est pourquoi nous vous accompagnons et vous guidons pour faire de votre cuisine un projet unique et ludique.



Quels critères prendre en compte ?

Les dimensions de la pièce

Prendre des cotes est une étape très importante notamment si vous souhaitez repeindre, tapisser un mur ou un plafond, changer le revêtement du sol. Avec les bonnes dimensions vous pourrez facilement calculer les quantités nécessaires pour acheter les matières premières nécessaires aux finitions de vos pièces. Connaître les mesures de vos pièces pourra aussi vous aider à choisir des agencements intérieurs appropriés !


Les mesures, la hauteur des éléments et la géométrie de la pièce

Pour améliorer l’agencement de la cuisine, vous devrez aussi respecter les distances, les hauteurs et les mesures des éléments qui la composent.

  • Le distance entre chaque zone d’activité de la cuisine doit être au minimum de 90 cm pour permettre une circulation fluide au sein de la pièce.

  • Le plan de travail doit être disposé à hauteur de ceinture, soit entre 85 et 95 cm.

  • Le haut du four se place à hauteur des yeux.

  • Le bar se trouve à hauteur des coudes, soit entre 110 et 115 cm.

  • La hotte aspirante se trouve au-dessus des plaques de cuisson, soit entre 60 et 65 cm.

  • Les placards de rangement se trouvent au maximum à 220 cm de hauteur par rapport au sol.


Les besoins, goûts et habitudes des personnes amenées à utiliser la cuisine

Une cuisine bien conçue et pratique oui, mais aussi à votre goût. Une pièce fonctionnelle n’est pas complète si elle n’est pas à votre image. Votre cuisine doit être en cohérence avec le reste de votre maison, mais également avec votre style de vie et votre personnalité. Que vous soyez plutôt moderne ou traditionnel, minimaliste ou coloré, voire industriel, vous ne pouvez pas ne pas décorer votre cuisine. C’est une pièce qui a une âme et vous seul pouvez la lui insuffler en faisant vos choix décoratifs.


Le respect du triangle d'activité

Lors de la conception d'une cuisine, l’agencement tourne autour de trois grandes zones d’activités :

  • La zone de cuisson qui regroupe les plaques de cuisson, le four, le four à micro-ondes et d'autres options de cuisson possibles.

  • La zone de lavage avec l’évier, le lave-vaisselle, voire même le lave-linges et le sèche-linges pour des cuisines plus optimisées.

  • La zone de conservation ou de stockage avec le réfrigérateur, le congélateur et les placards de rangements (souvent en colonnes).

Ces zones d’activités doivent à la fois être à proximité pour éviter les déplacements inutiles, sans être collées les unes aux autres pour vous laisser une marge de manœuvre. Ces marges de manœuvre sont plus exactement les surfaces de plan de travail qui vous permettent à la fois de préparer vos repas et de déposer vos aliments ou la vaisselle. Ces trois zones d’activités doivent former le triangle d’or de la cuisine.


Quel type d'agencement pour aménager votre cuisine ?


Cuisine en I

La cuisine en I ou linéaire fait partie des implantations les plus fréquentes. Toutes les fonctions sont regroupées le long d'un seul pan mural avec des éléments bas et en hauteur. Celle-ci est très appréciée, car c'est une solution fonctionnelle et pratique d'utilisation. Elle est également privilégiée pour les petits appartements, où chaque centimètre carré compte. Facile à aménager, la cuisine en I peut intégrer tous les équipements de cuisine avec un format standard.

Elle est aussi parfaite pour une cuisine ouverte ainsi que pour les petites surfaces étroites. Sans oublier qu'elle est aussi compatible avec les petits budgets.


Cuisine en L

La cuisine en L se compose de deux modules placés perpendiculairement et qui forment un angle. Cette implantation est très présente dans les cuisines, car elle permet d’optimiser l’espace et s'adapte à toutes les ambiances.

On la retrouve principalement dans des cuisines de géométrie carrée ou rectangulaire. De plus, elle est parfaite pour des surfaces comprises entre 10 et 15 m².

Cet agencement permet également d'avoir plus de surface de plan de travail. Le triangle d'activité est parfaitement respecté et les déplacements sont limités d'un pôle à l'autre. Quand l'espace le permet, la cuisine en L peut être aussi bien être ouverte que fermée et disposer facilement d'un coin repas.



Cuisine en U

Pour créer une cuisine en U, vous pouvez soit occuper les trois pans muraux de votre pièce en y intégrant l'ensemble des éléments, soit installer des éléments sur deux pans muraux contigus et compléter l'agencement par un coin repas ou un îlot.

Quel que soit votre choix, il est conseillé de placer votre évier au centre du U, afin de respecter le triangle d'activité. La cuisine en U s’adapte à toutes les surfaces et à toutes les ambiances.



Cuisine avec îlot central

Aujourd'hui, la cuisine, lieu familial et convivial par excellence, s'associe très souvent d'un îlot. Très apprécié et tendance, il offre de nombreux avantages fonctionnels et esthétiques. Simple bloc de rangement ou bloc multifonctionnel, il permet d'agrandir l'espace de la cuisine, d'augmenter les surfaces de travail et peut servir comme espace repas. L'îlot convient aux grandes cuisines avec un plan linéaire en I ou en L, car son installation demande de pouvoir circuler autour.







0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page